28 mai 2010

LE BOULEVARD DES AMOUREUX

Je suis sorti faire le tour de notre maison.
Le soleil est surpris par le souffle du vent.
La pluie tombe sur mon visage frissonnant.
Un orage inattendu se pointe à l'horizon....

Ruisseau.jpg

 

Je voulais écouter le chant des oiseaux.
Les arbres et nos fleurs se redresseront.
Ces orages pourront nuire aux moissons.
Leurs eaux inonderont tous les ruisseaux....

 

Puisse le souffle du vent trouver le repos !
Les nuages se sont heurtés sans le savoir
Que les éclairs en ignorent leur trajectoire.
Sans regret, ils froisseront tous les drapeaux....

 

Mon Amour, la lune ne fermera pas ses yeux.
Les étoiles lui sont fidèles et ce pour l'éternité.
Elles voudraient tant voir sourire le monde entier.
Elles feront scintiller le boulevard des amoureux....

lune-etoiles.jpg

 

Le soleil reviendra réchauffer nos cœurs.
Alors notre terre sera toujours ambitieuse.
Elle admirera tant les histoires audacieuses.
Jamais la haine ne perturbera notre bonheur....

 

Mon chéri, toi seul me fait oublier mon handicap.
Je t'aime très au delà du sens profond des mots.
J'ai un vertige : je m'envolerais comme un oiseau.
Notre rencontre nous a fait prendre un autre cap....

 

Mon Amour, je veux que se taise la maladie !
Nous découvrirons ce boulevard des amoureux.
Mais la pluie est tombée sur mon visage fiévreux.
Serrons nos mains : puisque je t'aimerai pour la vie....

Jacques CORBEHEM
Le 28 Mai 2010
Condé sur l'Escaut

18:27 Publié dans Essai poétique | Tags : poésie

Écrire un commentaire